Lovelist
Lovelist
Votre Lovelist est vide : faites un vœu !
LOVELIST
VOTRE PANIER
Votre panier est vide : commencer le shopping !
VOIR LE PANIER
PANIER
Votre panier est vide : commencer le shopping !
VOIR LE PANIER
Chaises 1 pied

Chaises 1 pied

Consultés récemment
Commandes Spéciales
Vous avez un besoin particulier, une grande quantité à commander ou une demande au nom de votre entreprise ? Écrivez-nous sans plus attendre !
S'inscrire à la Newsletter
Idées, nouveautés, histoires, tendances, événements et avant-premières exclusives sur le home design, mais pas seulement. Nous vous racontons l'univers de la maison dans toute sa beauté.
Parrainer un ami
Pour LOVEThESIGN l’amitié est importante. Invitez tous vos amis : vous recevrez un bon de réduction lors du premier achat de chaque ami.
Service Clients dédié
Vous avez des doutes ou des questions ? Contactez-nous !
Tel 09 77 55 05 75
Lun-Ven 09h-13h | 14h-18h
customercare@lovethesign.com
Produits 100% originaux
Nous sélectionnons les meilleures marques de design et nous travaillons avec eux. Pourquoi ? Pour garantir des produits 100% originaux et une qualité certifiée deux fois, par les marques et par nous.
Satisfaits ou Remboursés
Nous offrons un service fiable, avec des transporteurs spécialisés, et nous offrons les frais de port pour chaque commande supérieure à 190€*. Et si vous n'êtes pas satisfait, retourner un produit est vraiment facile.
*Commandes volumineuses exclues
LOVEThESIGN | Secure Paiement Sécurisé
LOVEThESIGN | Payments
LOVEThESIGN
La chaise est parmi les meubles les plus employés et utilisés. Elle se trouve pratiquement partout, se déclinant en d'infinies typologies et colorations. En général elle est constituée par une assise horizontale soutenue par quatre pieds et complétée par un dossier. D'éventuels compléments tels que repose-pieds ou accoudoirs la rendent plus confortable et versatile. Aujourd'hui on peut trouver de chaises de toute forme et finition en vente, allant du tabouret en pur style américain jusqu'à la chaise de salon revêtue de tissu, au look anglais connu pour son air impeccable et rigoureux. En ce qui concerne le matériau, le plus employé est le bo
La chaise est parmi les meubles les plus employés et utilisés. Elle se trouve pratiquement partout, se déclinant en d'infinies typologies et colorations. En général elle est constituée par une assise horizontale soutenue par quatre pieds et complétée par un dossier. D'éventuels compléments tels que repose-pieds ou accoudoirs la rendent plus confortable et versatile. Aujourd'hui on peut trouver de chaises de toute forme et finition en vente, allant du tabouret en pur style américain jusqu'à la chaise de salon revêtue de tissu, au look anglais connu pour son air impeccable et rigoureux. En ce qui concerne le matériau, le plus employé est le bois dans ses différentes sortes, en plus du plastique, l'acier, le Pvc et l'arche-fibre de carbone, une solution qui confère à la chaise légèreté et résistance en même temps. Ces derniers matériaux se prêtent très bien pour les chaises d'extérieur, car ils sont résistants à l'usure du temps et à l'action adverse des agents atmosphériques. Avant d'approfondir les caractéristiques des chaises modernes à montant, nous allons parcourir l'intéressant excursus historique de la naissance et l'évolution de la chaise jusqu'à aujourd'hui. La première chaise à être considérer telle, est le trône égyptien. Les rares images retrouvées remontent à plus de trois mille ans, parmi lesquelles est remarquable celle de l'assise complètement en or, sur la surface de laquelle on peut entrevoir délicieuses décorations en relief. On raconte que ce trône était destiné à la magnifique Satamon, fille de Amenhotep II, le pharaon qui à cette époque dirigeait l'empire égyptien. De grand prestige furent en suite les chaises grecques et romaines. La typologie de siège romain était de marbre, habilement décoré avec de statues, en général de sphinx ou d'autres figures mythiques. Majestueuses et imposantes, ces chaises n'étaient certainement pas destinées au peuple, qui souvent n'avait même pas de maison. Quelques millénaires après, voilà un grand symbole d'un art intemporel: la peinture de Zeus assis sur un objets qui avait toute l'apparence d'être une chaise carrée et très solide. Cette assise également, était embellie par de sphinx latéraux et de petits pieds ailés comme le trône égyptien dont on a parlé avant. A l'époque étrusque c'est la chaise curule qui devient très en vogue, elle rappelle en quelque sorte la version pliante de nos jours. A l'époque romaine, une parmi les chaises les plus connues et dignes d'intérêt est celle qui se trouve dans la basilique de Saint Pierre à Rome et dont on dit qu'elle avait appartenu au saint homonyme. Sa structure est imposante et impossible à oublier. Le dossier et les accoudoirs sont enrichis par de gravures en ivoire à l'image d’Hercule et de ses travaux. On suppose néanmoins que cette chaise ait des origines byzantines, par la typologie du bois et la structure typique de cette époque, la première où les chaises gestatoires apparaissent. Qu'est ce qu'une chaise gestatoire? C'est simplement la chaise où le Pape était transporté au milieu des fidèles, qui pouvaient ainsi le voir de près et espérer en sa bénédiction. Les typiques chaises ecclésiastiques étaient encore très différentes de celles modernes, autant pour le matériau que pour la réalisation. En réalité, l'origine des chaises gestatoires est indéfinie et on suppose même qu'elles auraient apparu dans l'ancien Égypte à utilisation exclusive des Pharaons. Il est sûre que ces chaises furent amplement utilisées aussi à l'époque byzantine et romaine (où, en plus de la curie, on transportait aussi les consuls à peine élus, jusqu'à leur demeure). En même temps, on fait ample usage de trônes et sièges pour les personnalités ecclésiastiques. Le premier siège individuel est le faldistoire, déjà amplement utilisé en 1100. Il était réalisé totalement en fer et fini avec soin, surtout en ce qui concerne les supports croisés qui soutiennent la chaise. Les supports étaient retenus par de bandes en cuir, assez élégantes, ayant la fonction d'assise. Les faldistoires les plus recherchés et coûteux étaient en bois sculpté et entaillé. On les reconnaît pour leur tendance à prendre la forme d'un S. Cette typologie d'assise est plutôt rare, mais on peut en admirer un exemplaire à Salzbourg, dans le couvent de Nonnberg. Les chaises typiques ecclésiastes étaient pourtant encore très différentes des modernes, quant au matériaux qu'à la réalisation. On arrive donc aux chaises médiévales: typique l'entaille du bois et l'habitude de représenter sur le dossier des figures de saints, héros et histoires des Écritures Sacrées (parmi lesquelles l'Annonciation, le Baptême de Christ et l'adoration des Mages). Toute la surface était travaillée: où il n'y avait pas de scène principale, voilà des détails et des particuliers de contour, utiles pour enrichir la chaise entière. Peut-être, l'exemplaire le plus beau est la chaise de St Augustine de Canterbury, qui remonte au XIIIe siècle et symbole de l'art médiéval, avec aussi la chaise de Dagobert, qui se trouve maintenant au Musée du Louvre. Cette précieuse chaise n'a pas été réalisée en bois mais en bronze et en or. L'assise est en cuir et est équipée de petits pieds et de dossier. Il paraît qu'elle remonte à l'époque des Mérovingiens, même si les historiens sont plutôt sceptique sur cette question. Au fil du temps, la chaise a gardé les accoudoirs et l'assise, garantissant un certain confort. Parmi les modèles anglais, la plus connue est celle d’Édouard I, sur la quelle ont été couronnés différents monarques. Le matériau est un hêtre très précieux et présente une couverture originale en plâtre opaque. Il est impossible de ne pas citer les chaises chinoises. Les toutes premières assises, encore en vogue, furent celles par terre: des nattes en lotus ou bambou sur lesquelles on s’agenouillait en gardant une posture droite, comme il se doit dans la tradition chinoise. La dynastie Tang voit l'arrivée des chaises surélevées, en général à forme de tabouret à la structure simple et rigoureuse. Après quelques années, les tabourets sont équipés de dossier, qui rendait l'assise beaucoup plus confortable. Avec l'introduction du tabouret, l'utilisation de la chaise se diffuse dans toutes les classes sociales de la population chinoise. Mais en Europe, la chaise cesse d'être un luxe des souveraines et des ecclésiastes seulement à l'époque de la Renaissance, en devenant ainsi d'usage commun. On peut dire que la naissance de la chaise en tant que telle, remonte en 1400, avec la combinaison des caractéristiques des chaises arabes utilisées pour le champ de bataille et celles des assises des curules romaines. Dans ce cas également, le meuble était destiné à personnalités importantes et non pas au peuple. En effet, selon la mentalité du temps, seulement ceux qui pouvaient se distinguer en prestige et richesse avaient la faculté de s'asseoir. La chaise commence à entrer dans toutes les maisons, en reflétant le style et l'art du moment. Jusqu'à la moitié du XVII siècle le matériau principal est le bois, décliné en toutes ses variétés et colorations. Les premiers modèles ne présentaient pas de rembourrage, pour en suite passer aux chaises avec rembourrage en tissu (en général soie et velours). Pour aller vers les besoins d'une tranche de population qui ne pouvait pas se permettre de chaises si coûteuses, on créa, à cette époque, de revêtements réalisés avec de tissus moins chers. Le bois laisse enfin la place à la canne de bambou avec les chaises Louis XIII, plus légères mais sûrement pas moins résistantes. De grand impact sont les chaises en style Chippendale, remontant en 1750: l'acajou était enrichi par les gravures et les applications en relief sur dossier et pieds, terminant avec d'élégantes têtes ou griffes de lion. Le seul inconvénient était le poids, mais certains artistes remédièrent à cela avec des toiles trouées que l'on pouvait recouvrir dans un moment successif. Très similaire à la chaise moderne est le banc, apparu il y a des milliers d'années. Aujourd'hui on réalise aussi des bancs mais, à différence du passé, ils sont soigneusement finis et décidément plus légers. Les premiers prototypes se diffusent d'abord en Europe, pour après se répandre aussi en Asie. L'avantage était constitué par la possibilité de donner une assise à plusieurs personnes, mais au détriment de leur confort, étant donné qu'il manquait une partie fondamentale de la chaise, le dossier. Le banc évolue en suite à la Renaissance toscane et acquière plus de caractère. Le Banc à Dossier (Panca a Dossale) se présentait en effet avec un élégant dossier et de petits pieds à étagère. Le dossier était réalisé avec de petites colonnes serrées entre elles et en parfaite symétrie. Ce dossier était soutenu et stabilisé par de colonnes de diamètre moyen en style ionique. Le Banc commence donc à apparaître en France également. Le banc français, de style principalement rustique, était en général installé devant au poêle à bois ou à la cheminée et la famille avait l'habitude de s'y asseoir le soir, pour parler et se réchauffer devant le feu. Près du banc, on plaçait la table. Comment on est passé du banc accueillant plusieurs personnes à la chaise individuelle. Le chemin a été plutôt difficile car, comme nous l'avons expliqué, l'assise individuelle était destinée principalement aux personnalités de prestige. Les premières chaises européennes d'usage commun assuraient de la stabilité grâce aux doubles couples de lattes insérées avec de pivots dans la partie au-dessous. Une planche horizontale servait de dossier. Le prototype de chaise eut tellement de succès qu'elle se diffusa partout en Europe et en particulier en Italie, en Toscane. La chaise en question s'appelait Iccassa, pour sa forme à S. La chaise Savonarola devient populaire, appelée ainsi en honneur du moine qui l'utilisait d'habitude. La chaise Savonarola reprenait pour certains aspects le modèle précédant, même si avec plus de chevilles en bois comme support. Les chevilles pouvaient varier d'un minimum de 8 à un maximum de 12 et étaient insérées avec un entrelacement. Le dossier était quant à lui, constitué par une planche en bois façonnée, qui était fixée aux accoudoirs. En général le dossier était enrichi par de jolis détails entaillés à la main dans le bois. Depuis, la chaise s'est déclinée en différentes typologies, y comprises celles que l'on est habitué a voir de nos jours. Intemporelle la chaise basculante, dont la naissance remonte à Benjamin Franklin. La caractéristique des chaises basculantes est de pouvoir se balancer doucement, afin d'offrir relax et tranquillité à ceux qui ont la chance de posséder ce complément de mobilier. Une petite curiosité: la chaise basculante ne se retourne pas car elle a le point de gravité parfaitement en ligne avec l'arc postérieur et antérieur. Les chaises basculantes se diffusèrent amplement au XIX siècle dans toutes les classes sociales, même si elles étaient réservées au chef de famille. Un autre exemplaire de chaise intéressante est la Cantilever, connue aussi comme marquise ou chaise en porte à faux. Le prototype appartient au génie de l'architecte Mart Stam, qui dessina ses lignes sobres et essentielles en 1926. Seulement l'année d'après, cette chaise fut présentée à l'exposition Werkbund Die Wohnung, avec un grand succès auprès du public et de la critique. La chaise Cantilever peut être considérée sans doute la toute première expression du design du XXe siècle,à laquelle s'inspirèrent d'architectes et de réalisateurs de renommée mondiale. Parmi les différents modèles, le plus connu fut réalisé par Marcel Breuer, un designer très apprécié d'origine hongroise, en 1928. Successivement, Ludwig Mies van der Rohe, suivant les idées pilotes de son inspirateur, mis sur le marché une chaise au design similaire mais ayant une structure qui garantissait davantage d'élasticité et de confort. Cette chaise n'avait pas les supports postérieurs mais était soutenue par un seul petit arc en fer à la forme d'un fer de cheval. Les deux designers eurent beaucoup de succès et s'engagèrent à améliorer les créations respectives, en créant de modèles de plus en plus innovants et fonctionnels. Le design fit de pas de géant, comme montré par l'artiste Breuer, créateur d'une chaise design rappelant fortement celle en porte à faux. On peut la retrouver encore aujourd'hui en vente, car elle a eu un succès sans pareils auprès du public. Dans les années '50 et '60 on fait aussi attention à l'évolution des matériaux, afin qu'ils deviennent plus fonctionnels et accessibles. On voit donc apparaître le plexiglas, les différents laminés, l'aluminium, les fibres de carbone et le plastique, utilisés encore aujourd'hui pour les chaises à montant. C'est la période de la couleur, de la créativité et du génie, qui se résument très bien dans le Pop Art: qui n'a pas aimé – et n'aime encore aujourd'hui - les modèles typiques de l'époque, parmi les poufs, le bean bag ou les assises à sachet rembourrées de polystirol? Les meilleurs designers furent Joe Colombo et Verner Panton, très appréciés aussi en Italie. On passe par la suite, aux révolutionnaires des années Soixante-dix, qui veulent contraster les règles du modernisme, même en ce qui concerne le style et le mobilier. Memphis ou Archizoom, Ron Arad et Gaetano Pesce réalisèrent de très belles pièces, faites de jeux de couleur ee aux formes insolites. On assiste encore aux géométries et aux déclinations chromatiques des années Quatre-vingt-dix, pour les chaises à fantaisie et inspiration ethnique. C'est justement à cette période que les chaises à montant ont un très grand succès.Il s'agit de sièges qui prévoient aussi une structure au-dessous, lui conférant un air élégant et unique. Les chaises sont d'éléments essentiels pour compléter l'espace, en le rendant fonctionnel et esthétiquement beau. Naturellement, on choisira de modèles qui au mieux reflètent nos goûts. Pour un résultat de fort impact, une très bonne option est représentée par les chaises à montant. Love The Design ne va jamais vous décevoir , vous propose toujours une très large gamme de chaises à montant, parfaites autant dans la maison que pour un environnement professionnel. Les collections sont réalisées par les meilleurs designers internationaux, qui font de leur métier et de leur recherche une mission pour satisfaire les exigences de la clientèle moderne, avec la sagesse de conjuguer tradition et innovation, maîtrise artisanale et technologie évoluée. Le résultat? De pièces uniques dans leur genre, capables d'éblouir au premier regard et de se révéler utiles et fonctionnels en toute occasion. Les chaises à montant vont des couleurs neutres comme l'ivoire et le gris à de tonalités décidément plus strong, excellentes pour des environnements originaux et amusants, mais jamais excessifs. Il est possible de choisir parmi les meilleures marques, comme Covo, Alma Design, Ambivalenz, Linfa Design, Modà et beaucoup d'autres encore présentes dans le catalogue. Les chaises à montant s'insèrent ad hoc autant dans une maison qu'au bureau. Des sièges de cette sorte, possiblement à côté d'une table aux lignes sobres et rigoureuses, contribueront à garder un continuum de style dans une maison moderne et design. Une chaise à montant savamment installée dans une pièce au goût rétro, donnera au contraire cette touche en plus et un agréable contraste qui ne passera pas du tout inaperçu. Les chaises à montant sont en plus appréciées aussi pour meubler les bureaux ou les locaux publics. Élégantes et sobres, elles valorisent les salles d'attente et les cabinets de professionnels. LOVEThESIGN propose de collections de chaises à montant adaptées à tous les goûts et toutes les typologies d'environnement, du plus classique à l'hyper moderne. Chaque chaise individuelle est le fruit de la maîtrise artisanale et du génie de son réalisateur. Les détails et les finitions sont réalisées à règle d'art, sans laisser jamais rien au hasard, à partir de la structure pour arriver à la couleur et aux éventuels accessoires. Les lignes sont sobres, régulières, essentielles et géométriques, ce qui représente les caractéristiques incontournables de la modernité. Même le montant de la chaise se décline en matériaux et formes toujours différents, afin de personnaliser l'assise et la rendre unique. Ovales allongés, carrés parfaits ou montants au périmètre irrégulier sont seulement quelques exemples. Selon ses propres besoins et l'effet final voulu, on peut donc opter pour de chaises à montant à l'allure plus traditionnelle ou à des modèles projetés dans le futur. L'important est que la chaise s'insère au mieux dans les pièces, créant harmonie et élégance. En tout cas, LOVEThESIGNA garantit le maximum de la qualité, autant pour les matériaux que pour le procédé de réalisation des chaises mêmes. 
Service Clients dédié

Vous avez des doutes ou des questions ? Contactez-nous !
Tel 09 77 55 05 75
Lun-Ven 09h-13h | 14h-18h
customercare@lovethesign.com

Produits 100% originaux

Nous sélectionnons les meilleures marques de design et nous travaillons avec eux. Pourquoi ? Pour garantir des produits 100% originaux et une qualité certifiée deux fois, par les marques et par nous.

Satisfaits ou Remboursés

Nous offrons un service fiable, avec des transporteurs spécialisés, et nous offrons les frais de port pour chaque commande supérieure à 190€*. Et si vous n'êtes pas satisfait, retourner un produit est vraiment facile. <br>*Commandes volumineuses exclues

Paiement Sécurisé
LOVEThESIGN | Payments