Lovelist
Lovelist
Votre Lovelist est vide : faites un vœu !
LOVELIST
VOTRE PANIER
Votre panier est vide : commencer le shopping !
VOIR LE PANIER
PIANOPRIMO
Paolo Rizzatto pour Rotaliana
top banner arrow
Temps de lecture
5 Minutes

Paolo Rizzatto pour Rotaliana

Notre dialogue avec les entreprises et leurs designers continue, on découvre Rotaliana et un maître qui traduit la lumière en objets depuis la fin des années 60.

C’est l’occasion pour jeter un coup d’œil dans les “coulisses” du design et découvrir que les soi-disant objets inanimés, si inanimés ils ne le sont pas…

On rencontre le designer Paolo Rizzatto

Dans tous les projets Rotaliana il existe une dose, petite ou grande, de qualités “éclairantes”, capables de pressentir et révéler de nouvelles solutions pour la vie quotidienne. Une marque qui travaille dans le respect de la durabilité environnementale et sociale, de la culture qui alimente la recherche et la formation.

Paolo Rizzatto en 1978 crée avec Riccardo Sarfatti l’entreprise Luceplan ; ses produits sont inclus dans les collections permanentes de plusieurs musées et fondations internationales; il a obtenu cinq prix Compasso d’Oro

Paolo Rizzatto pense que le design est simplement la traduction en anglais du magnifique mot italien “progetto” (conception) et que ce dernier est un processus cognitif: projeter, concevoir signifie connaître ce qu’on est en train de conçevoir.

Paolo RizzattoPaolo Rizzatto

1. Y a-t-il une expérience précise, liée à votre histoire personnelle, qui a déclenché la passion du design?

Pas de déclenchement, je crois plutôt qu’il y a eu un long processus naturel qui, à partir de mon précoce intérêt pour le monde de l’art à travers la peinture, la sculpture, l’architecture, a espacé au cours de toute ma vie de l’échelle de la ville à celle de l’objet.

2. Quels sont les processus qui vous intéressent lors de la conception?

J'essaie toujours de tenir compte de tous les composants en jeu sans faire prévaloir l'un sur l'autre.

Ce sont des composants historiques, typologiques, fonctionnels, d'usage, formels, techniques, industriels, économiques, commercials et écologiques. Les relations entre les différents composants sont complexes en qualité et infinies en nombre. Je recherche toujours l'harmonie de chaque partie et des parties avec l'ensemble.

3. Si vous était une matière, quelle serait-elle?

Je ne sais vraiment pas m'identifier dans un seul matériau…. Vous savez Woody Allen et son film "Zelig" ... violà, je pense que j'aurais ses propres réactions.

4. En termes de mobilier, quel est pour vous, au sens large, le maximum de luxe?

Renoncer à l’apparence pour la substance.

5. Que pensez-vous que le monde du design peut faire pour cette pandémie mondiale?

Continuer à faire ce qu'un bon "projet" doit toujours faire: conscient du passé, observateur attentif et réaliste du présent, il doit imaginer et proposer un futur possible.

6. Quelle est votre relation avec l'incertitude, le hasard, l’imprévu?

À mes yeux, ils ont toujours été inhérents à tous les processus de conception et je dirais même qu'ils contribuent de manière déterminante au charme de tous les projets créatifs.

7. Quel aspect de Rotaliana est le plus excitant pour stimuler vos idées?

Le fait d’avoir trouvé dans la direction et dans le bureau technique un team de support très réactif, intelligent et dûment proactif avec lequel il a été facile d'établir une relation directe, active... à tout cela ne nuit pas la beauté de la Val d’Adige et de la plaine Rotaliana.

8. Squiggle est une collection de lampes au trait unique, qui contiennent une réminiscence : l’étonnement d’un enfant face à une installation de Lucio Fontana. Le développement d'une idée se fait souvent par des chemins cachés, résultat du dialogue et de la confrontation ou par des processus personnels et intimes. Quel est le chemin qui a conduit à Squiggle?

C'était la "Structure au néon pour la IX Triennale de Milan", créée par Lucio Fontana ; cette image a accompagné toute ma vie de concepteur et de temps en temps elle se profilait à l’esprit. Aujourd'hui la technologie LED nous permet de créer une lumière continue libre dans l'espace. Rotaliana a su soutenir le projet de donner forme et dimension à cette ligne, afin d'en faire un produit mobile, commercialisable, utilisable.

9. De quoi votre maison ne pourrait-elle pas se passer?

Le Mur pour la définir, le Toit pour la couvrir, la Porte pour entrer, la fenêtre pour regarder. 

10. Quelle pensée pour la planète est présente dans votre conceptualité?

Depuis quelque temps, je suis conscient de la finitude de ses ressources et donc depuis toujours j’ai conçu et je continue à concevoir en ayant à l’esprit que l'homme n'est pas le protagoniste du grand spectacle de l'univers, mais seulement l'un des acteurs, bien que le seul "conscient" de l’être.   

   

Temps de lecture
5 Minutes
VOIR DANS LA BOUTIQUE
PARTAGER
PARTAGER
Voir dans la boutique
Go up Haut de page