Lovelist
Lovelist
Votre Lovelist est vide : faites un vœu !
LOVELIST
VOTRE PANIER
Votre panier est vide : commencer le shopping !
VOIR LE PANIER
PIANOPRIMO
Comme on dit week-end à Turin ?
top banner arrow
Temps de lecture
6 Minutes

Comme on dit week-end à Turin ?

Turin, du lundi au jeudi : ouvriers, employés et designers, voitures et rues bordées d'arbres, le métro sans chauffeur. Turin est à l’avant-garde mais a ses habitudes: le Teatro Regio et les Giardini Reali, les événements culturels dans les bars et les librairies, les hôtels et restaurants finissent dans les itinéraires de ceux qui sont en ville pour le travail.

« Fin de semaine », ils disent comme ça en ville. Turin, vendredi et samedi : musées et shopping, apéritifs et cinéma, concerts et discothèques. Un autre état d'esprit, mais le même engagement. Turin, le dimanche…

10h : Visite et détente

Le dimanche matin la ville est calme, les rues sont libres. Dans le réseau des rues piétonnes du centre, entre la Via Roma et la Via Lagrange, entre la Piazza San Carlo et Via Carlo Alberto (deux Carlo, deux nobles), des jeunes en vélo, des familles et des enfants se rencontrent. Il y a la queue devant le Musée Egizia, qui a rouvert l'an dernier après la restructuration de studio Isolarchitetti : budget de 50 millions, sans fermer une seule journée au public.

Turin investit dans la culture. Les passants ont sous les bras des quotidiens et revues, les tables des bars sont remplies de croissants français et de cappuccinos. Quelques bicerin sont servis aux touristes étrangers, toujours plus nombreux en ville. Dans le centre-ville, à proximité du parking souterrain de la place Fusi (si vous êtes en voiture, vous pouvez la laisser ici) il y a un coin bien-aimé des turinois.

Ce sont deux jardins ombragés, Balbo et Cavour, deux places vertes dans le cœur de la ville. Cavour est la plus impressionnante, bordée de collines avec de grands arbres. C’est une petite reproduction du vert parisien, un style français comme l’accent du dialecte local, l’idéal pour se détendre le dimanche matin, profiter du soleil et du plein air, en lisant un livre ou en feuilletant un journal (il y a aussi la terrasse d'un bar).

Module brouette Carry On
Banc Riserva
Pelle Elio

12h : Le Cercle des lecteurs

Non loin du musée Egizio, dans le cœur bourgeois de Turin, vous pouvez sonner au Circolo dei lettori (Cercle des lecteurs ) pour faire un brunch ou ... lire un livre. Palazzo Graneri della Roccia : l'entrée du bâtiment au nom ronflant est impressionnant et facile à trouver. C’est ici que Marie-Clotilde de Savoie et Napoléon-Jérôme Bonaparte se sont fiancés : un endroit donc très romantique.

Le Cercle des lecteursLe Cercle des lecteurs

Sonnez, entrez dans la cour, tournez à gauche. Nouvelle porte : sonnez à nouveau, montez nonchalamment l'ancien grand escalier, arrêtez-vous au premier étage. Le baroque piémontais exige de la patience. Maintenant, en face de vous, il y a une magnifique galerie de vitraux : c’est l'accès à un labyrinthe de sept salles avec des fresques aux plafonds et aux murs, des miroirs encadrés et des fauteuils confortables.

N’hésitez pas : l'endroit est caché, le mobilier noble, l'accueil n’est pas chaleureux, mais ce Circolo est public et, aujourd’hui, son style est pop. L'entrée est gratuite et le calendrier des événements culturels est très dense. Il y a également des tables où s'asseoir pour le brunch du dimanche, pour un café ou un apéritif. Ne sortez pas si vous n'avez pas vu l'exotique salon chinois : la noblesse de Savoie aimait beaucoup le style oriental.

15h : Cinéma ou photographie ?

Une fois sortis du Circolo dei Lettori, vous avez trois choix. Le premier ce sont les rues principales du centre-ville, telles que la Via Roma, Via Garibaldi et Via Po : à cette heure-ci les porches commencent à se remplir de turinois de tous les âges, chacun à la recherche de son magasin préféré. Les marques sont nombreuses : de Cos à Hermès et de Zara à Max Mara. Devant les plus populaires vous trouverez des personnes et des poussettes qui bloquent le passage.

Le deuxième choix est la Mole Antonelliana, le (squat) monument symbolique de la ville et aimé des turinois. Le bâtiment, conçu comme une synagogue, abrite aujourd'hui le Musée National du Cinéma : surprenant, pour les adultes et les enfants, comme la statue du dieu Moloch utilisée en 1914 pour tourner le film muet Cabiria. Le film est aujourd’hui un prix du TFF, le Torino Film Festival. Il y a même un ascenseur panoramique !

Troisième choix est situé au centre-ville : Camera, le Centre italien pour la photographie. Via delle Rosine, derrière le Jardin Cavour. Il n’est pas exhaustif comme un musée national, mais il est effervescent comme une galerie d'art. NastyNasty, Sur la scène du crime, Oh Man : voici quelques titres d’expositions qui se sont déroulées dans les 2000 mètres carrés du centre. De la librairie on accède directement à la boutique officielle Leica. Pas mal, non ?

Plateau Pasha
Lampe de table Lampadina noir
Fauteuil monobloc Nemo fixe opaque

17h : Monte dei Cappuccini

Que vous soyez resté enfermé dans un musée ou dans un magasin, il est maintenant temps de prendre l’air. Où que vous soyez, vous pouvez aller vers l'est, pour atteindre la Piazza Vittorio Veneto. Traversez le pont sur le Pô, qui commence non loin de la ville, et montez vers le Monte dei Cappuccini. Lorsque vous arriverez en face de la porte du petit couvent, ne frappez pas. Retournez-vous et courez vers la balustrade surplombant cette ville magnifique.

En dessous de vous il y a le Lungo Po, espace vert et avec des arbres, qui se jette dans le Parco del Valentino, qui commence dans le centre et se termine au-delà des limites de la ville. Les façades du XIXe siècle, la géométrie régulière, presque parfaite, et le plan d'urbanisme du centre historique de cette ancienne capitale italienne rappellent le style français.

En arrière-plan, au-delà du centre historique, avant les premières montagnes, il y a une tour blanche. C’est gratte-ciel conçu par Renzo Piano pour Intesa San Paolo. L'esthétique n’est pas surprenante, l'innovation qui est son cœur, est à l'intérieur. Un auditorium structurellement suspendu peut se transformer en salle d’exposition en pressant une seule touche et, dans les étages supérieurs, une oasis d'arbres, de plantes et de fleurs, une serre qui rappelle le vert, présent partout, à Turin, le dimanche.

LES PRODUITS MENTIONNÉS DANS L'ARTICLE
PARTAGER
Voir dans la boutique
Go up Haut de page
Service Clients dédié

Vous avez des doutes ou des questions ? Contactez-nous !
Tel 09 77 55 05 75
Lun-Ven 09h-13h | 14h-18h
customercare@lovethesign.com

Produits 100% originaux

Nous sélectionnons les meilleures marques de design et nous travaillons avec eux. Pourquoi ? Pour garantir des produits 100% originaux et une qualité certifiée deux fois, par les marques et par nous.

Satisfaits ou Remboursés

Nous offrons un service fiable, avec des transporteurs spécialisés, et nous offrons les frais de port pour chaque commande supérieure à 200€*. Et si vous n'êtes pas satisfait, retourner un produit est vraiment facile. *Commandes volumineuses exclues

Paiement Sécurisé
Payments