Lovelist
Lovelist
Votre Lovelist est vide : faites un vœu !
LOVELIST
VOTRE PANIER
Votre panier est vide : commencer le shopping !
VOIR LE PANIER
PIANOPRIMO
50 ans plus tard, Jacob Gubi : le jeune Olsen
top banner arrow
Temps de lecture
4 Minutes

50 ans plus tard, Jacob Gubi : le jeune Olsen

Année 1967, le monde est dans la tourmente. Gubi Olsen a trente ans et il vit à Copenhague avec sa femme, Lisbeth. Cinq ans plus tôt la capitale danoise a été la première ville au monde à décider de rendre le centre historique accessible uniquement aux piétons : le changement et le désir d'expérimenter étaient déjà dans l'air. Même chez les Olsen.

Il y a 50 ans exactement Lisbeth et Gubi Olsen se lancent dans le commerce des textiles et produisent les meubles qu’ils conçoivent. L'idée fonctionne et Gubi, la marque design que nous connaissons tous aujourd'hui, commence à prendre lentement sa propre physionomie. Et puis Jacob arrive.

Gubi e Lisbeth OlsenGubi e Lisbeth Olsen

Jacob Gubi : le jeune Olsen

Jacob Gubi Olsen est le fils du couple, destiné à prendre en charge - et laisser sa marque - Gubi. Il a commencé comme on commence toujours dans les entreprises familiales : aux côtés de son père. Mais il n'abandonne jamais son esprit rebel, déterminé à faire les choses à sa façon, sans ressentir le besoin de devenir plus vieux pour faire des choix importants et devenir sage.

quote-divider
Mes parents portaient en eux un fort héritage danois. Mais mon grand-père était un peintre et à la maison nous étions entourés par toutes sortes de masques africains, d’aquarelles japonaises et d’œuvres italiennes et marocaines. J'ai donc commencé à penser qu'il serait intéressant d'ajouter dans l'équation un influence esthétique venant de plus loin.
Jacob Gubi
Jacob Gubi OlsenJacob Gubi Olsen

Jacob n'est pas serein, il regarde autour de lui : le premier signe il le laisse en important Prada et Helmut Lang au Danemark, en anticipant tout le monde. Il se consacre par la suite entièrement à l'entreprise familiale, à partir de 2001, recherchant des collaborations et des inspirations pour l'avenir de Gubi. Ses premières collections.

Suspension Semi grande colorée
Suspension Semi grande

Une histoire qui avance à reculons

Cette histoire commence en 1967, mais avance à reculons : elle avance en retournant aux années cinquante de Greta Grossman, Francisco Juan Barba Corsini, Jacques Adnet et Mathieu Matégot, aux années trente du Bauhaus anglais de Robert Dudley Best, sans renoncer à la passion de Gubi père pour Napoléon Bonaparte filtré par les nouvelles perspectives du cinéma d'auteur français.

Bestilite by GubiBestilite by Gubi

Mais ce n'est pas, heureusement, ce qui est arrivé à Gubi. La marque danoise se projette dans le futur en ramenant sur le marché la lampe Grasshopper, la série de treize pièces Bestlite et bien d'autres icônes intemporelles. Ils parlent de « lost and found » : jouer à brouiller les frontières entre le passé et le présent, le présent et l'avenir. Voyager, étudier les endroits où chercher et trouver les objets et inspirations oubliés et les détails contemporains qui révèlent un petit bout d'avenir. Et puis arrive la première icone entièrement pensée à la maison.

Grasshopper by GubiGrasshopper by Gubi
Lampadaire Gräshoppa
Suspension Gräshoppa

Les intuitions qui donnent vie aux icônes

quote-divider
La première fois que je me suis retrouvé face à face avec l'idée de la Gubi Chair, j'avais devant moi juste une miniature, faite à la main. Mais pour moi, cela a été suffisant pour voir son potentiel de « instant classic » .
Jacob Gubi

Jacob s’était adressé à Boris Berlin et Poul Christiansen, fondateur de Komplot Design. Poul a apporté avec lui une expérience dans Ib & Jørgen Rasmussen, Boris était un Russe qui travaillaient davantage comme un scientifique, raconte Jacob : il a appris l'art de la photographie et la seule passion pour l'acte de créer quelque chose de nouveau l’a amené au design, à Poul.

Gubi ChairGubi Chair

L'architecture, la science et l'influence du modernisme : c’est ainsi qu’est né la forme particulière de la Gubi Chair, réalisée grâce aux nouvelles possibilités techniques offertes par le 3D veneer du bois. Et ainsi elle a atterrit dans la collection permanente du MoMA amenant ainsi Gubi sur le devant de la scène internationale du Home Design. Et dans les maisons à travers le monde, grâce à d’autres collaborations avec de nouvelles signatures du design, comme GamFratesi, Henning Larsen et Paul Leroy.

Lampe de table Gräshoppa Task
Lampadaire Bestlite Brass
Lampe de table Bestlite en laiton
LES PRODUITS MENTIONNÉS DANS L'ARTICLE
PARTAGER
Voir dans la boutique
Go up Haut de page
Service Clients dédié

Vous avez des doutes ou des questions ? Contactez-nous !
Tel 09 77 55 05 75
Lun-Ven 09h-13h | 14h-18h
customercare@lovethesign.com

Produits 100% originaux

Nous sélectionnons les meilleures marques de design et nous travaillons avec eux. Pourquoi ? Pour garantir des produits 100% originaux et une qualité certifiée deux fois, par les marques et par nous.

Satisfaits ou Remboursés

Nous offrons un service fiable, avec des transporteurs spécialisés, et nous offrons les frais de port pour chaque commande supérieure à 200€*. Et si vous n'êtes pas satisfait, retourner un produit est vraiment facile. *Commandes volumineuses exclues

Paiement Sécurisé
Payments